Bus Polhena-Unawatuna:

Nous arrivons à Unawatuna, après un peu plus d’une heure de bus, en provenance de Polhena Beach

Le trajet est donc plutôt easy, il faut reprendre la route principale à Polhena. Et en arrivant à Unawatuna, s’arrêter à l’arrêt de bus principal, pour ensuite rentrer à pied dans cette petite ville.

Logement:

Nous décidons de déposer nos affaires à notre logement, la villa Unawatuna. On a été surpris par le confort dans cette guesthouse. La chambre était immense avec un balcon privatif. La salle de bains était la plus belle du séjour, franchement une superbe maison à 2 pas de tout, commerces et plages, je ne peux que te recommander…

Visites & Activités:

Ensuite, nous irons manger au Roti shop le midi. Parfait pour luncher sur le pouce, rapidement et sans se ruiner. Goutes, un des rotis sucrés, c’est pas mal du tout…

L’après-midi, nous poursuivrons sur la plage entre farniente et baignade. La plage d’Unawatuna est grande et plutôt propre. Tu y trouveras de quoi te restaurer et boire un coup, puisque les hôtels et les restaurants sont omniprésents. Il y a aussi des organismes pour partir en plongée, faire du jet-ski, du bateau et évidemment du surf. Par contre, pour le surf, ce n’est pas ce spot qu’il faut emprunter. Ici il y a très peu de vagues.

Il faut se diriger vers Sahana beach (tuk-tuk ou bus pour s’y rendre, voir carte) pour prendre des cours de surf ou des locations de planche. Sur cette plage, tu a des vagues pour débutants et plus impressionnantes pour les confirmés  (bien sur, en fonction des conditions météo).

Pour notre part, on réservera un cours avec Ranga pour le lendemain matin, il nous amènera sur cette plage de Sahana. Avec le recul, si tu as déjà fait du surf, pas besoin de prendre de cours ici. Tu as pied longuement, les vagues sont faciles à prendre (rouleaux réguliers).

D’ailleurs le surlendemain, on retournera sur cette même plage pour une dernière sortie surf. Cette fois-ci, on prendra juste une location et c’est peut être la session que j’ai préféré. Puisque cette fois ci, je gérais tout moi même : ramer au bon moment pour prendre la vague et ensuite me mettre debout.

En général, pour t’apprendre les profs te poussent dans la vague en maintenant la planche. C’est bien pour les débutants. Mais si tu veux progresser, il faut se jeter seul dans le bain, quitte à prendre de belles chutes au départ.

Le soir nous avons mangé au Happy Spice, un très bon restaurant au 1er étage d’un bâtiment, un peu reculé de la route principale. J’ai mangé des devils prawns, traduction, des crevettes du diable car très piquant. Mais franchement, j’ai adoré, c’était succulent.

Le lendemain matin, nous prenons donc notre cours avec le fameux Ranga.

Il possède un magasin à l’entrée de la route principale et s’est aussi son local pour ses cours de surf. Son école se nomme Nalu surf school, si tu veux faire un tour. Demande bien avant, combien le cours va te coûter? Car le seul souci qu’on est eu avec lui, c’est qu’il ne nous a rien dit jusqu’à la fin et nous sors 12000 roupies, soit 7000 de plus qu’à Polhena Beach. je ne sais pas si, il fait payer à la tête du client. Dans le doute, concerte toi avec lui avant. Sinon, il est très pro et a une bonne pédagogie.

Galle :

Nous rentrons vers Unawatuna prendre une douche avant de repartir toute la journée pour visiter la ville de Galle.

A quelques minutes en bus, la ville de Galle est un incontournable du Sri Lanka. Les rues piétonnes, les remparts et l’ambiance de la vieille ville sont vraiment très sympa.

En arrivant sur place, il est l’heure du déjeuner, nous nous dirigeons vers le Lucky Fort Restaurant avec sa petite terrasse. C’est une très bonne adresse pour manger un curry.

Il faut une bonne journée pour faire le tour correctement. Entre la ballade le long des remparts et la découverte des ruelles.

L’architecture est très différente du reste du pays, cette ville garde les vestiges de la colonisation hollandaise. C’est donc un tout autre univers ici.

En plus, d’être une ville agréable à visiter, Galle est aussi un lieu ou tu pourras faire un peu de shopping. Entre les joailleries, les échoppes de souvenirs, les galeries d’art, il y en a pour tous les goûts. Et en fin de séjour, comme pour nous, c’est parfait pour les petits cadeaux à la famille.

Nous rentrons le soir vers Unawatuna, pour passer notre dernière soirée ici. On mangera certainement, dans l’un des meilleurs resto du séjour, le Wasantha’s Sri Lanka. Il s’agit d’un restaurant familial qui, si tu le souhaites donne aussi des cours de cuisine pour apprendre à mijoter de petits plats Sri Lankais. L’accueil est très chaleureux, le restaurant est un peu loin du centre, mais ça vaut vraiment le coup de s’y rendre.

Le lendemain, c’est donc notre dernière journée complète sur le sol Sri Lankais. On se lève tot pour effectuer une session de surf, toujours à Sahana Beach en louant 2 planches pour 700 roupies (soit 3,5€).

Bus Unawatuna - Negombo:

Une fois terminé, on remballe tout et direction Negombo en bus, en passant par Colombo.

 Il nous faudra 2 bus pour rallier cette ville, puisque nous ferons un transfert à Colombo, la capitale.

Le trajet est un peu long (3h30 environ pour le 1er bus), on mange le midi en faisant un stop dans une échoppe. A Colombo, nous reprenons un bus climatisé pour aller un peu plus vite puisqu’il passe par l’autoroute (45 min)

Pour info, il existe un bus express partant de Matara vers Negombo (qui s’arrête à Galle), beaucoup plus rapide, sans arrêt trop fréquents. Mais celui-ci avait des horaires bien spécifiques qui ne nous arrangeaient pas du tout. Il est aussi plus cher, mais tu auras le confort d’un bus climatisé, roulant sur autoroute, plus agréable en tout cas que les bus publics.

Le temps de trajet est d’environ 2h50 pour ce bus express. Cela te coûtera environ 800 roupies/personne en fonction de la taille de ton bagage.

Les horaires en 2019 :

Aéroport vers Matara: 07.15 AM et 02.20PM
Matara vers Aéroport: 08.00AM et 01.30PM