Etape 1 TMB : Les Houches - Refuge de la Balme

Etape 1 TMB: Les Houches – Refuge de la Balme

Pour cette première étape du Tour du Mont Blanc, j’aborde dans cet article la logistique pour se lancer sur le tour (Nuit sur les Houches, parking pour le temps du TMB). 

Mais aussi, l’explication sur le trajet sur cette 1ère étape. Puisque j’ai d’entrée, choisi de passer par la variante du col du Tricot.

J’ai aussi opté pour une montée en téléphérique pour éviter l’ascension pas très intéressante à partir du village des Houches.

Enfin, j’expose les différentes options pour un bivouaqueur au Refuge de la Balme.

Donc retrouves dans l’ordre:

  1. Une nuit aux Houches, indispensable?
  2. Quid du parking pendant 9 jours?
  3. Télécabine, Téléphérique ou à pied?
  4. Etape 1 TMB: 22 kms et 7h30 de Marche
  5. Refuge de la Balme et bivouac

1-Une nuit aux Houches, indispensable?

Selon moi, que tu partes des Houches ou d’un autre point d’ailleurs. Je te conseille de partir tôt de bon matin. Mais pour quelles raisons?

En été, s’il fait chaud, c’est tout de même plus agréable de marcher à la fraîche. Ensuite, parce que tu n’auras pas la sensation de courir après la montre pour terminer ta journée au point d’arrivée prévu.

Le premier jour de trek, on prend ses marques, c’est toujours une mise en route un peu plus longue. Il faut donc éviter de partir sur une trop grosse distance et surtout de commencer la journée après 6 heures de voiture ou de transports. Si tu prends du retard ou que les transports ne sont pas fiables, que tu ne trouves pas de place pour te garer, cela sera une source de stress supplémentaire.

Donc à moins de vivre proche du TMB, mieux vaut prendre une nuit tranquille sur ton point de départ, pour être fin prêt, le lendemain matin et partir sereinement.

En plus du confort que cette option procure, tu pourras passer une dernière soirée en mangeant un repas copieux. Et tu pourras faire quelques emplettes alimentaires pour le trek en arrivant dans l’après midi.

Booking.com

2-Quid du parking pendant 9 jours?

Le village des Houches, en plus d’être le départ officiel du TMB est bien organisé pour les parkings des trekkeurs.

Il existe un parking dédié au TMB, collé au télécabine du Prarion. Il est gratuit pour tous.

J’y est stationné mon véhicule, la veille au soir avant de partir sur le TMB. Car il restait 2 places à ce moment là… Donc je te conseille d’anticiper.

Il existe d’autres parkings dans ce village, notamment à coté du téléphérique de Bellevue.

Et enfin, tu trouveras d’autres places de stationnement éparpillées dans le village et gratuites.

Ce n’est pas le cas de toutes les communes qui se situent sur le TMB.

Pour avoir été à Chamonix, il est beaucoup plus difficile de trouver un stationnement gratuit et encore plus, pour 10 jours de randonnée.

3-Télécabine, Téléphérique ou à pied?

Comme tu peux l’observer sur la carte, il est possible de commencer le tour au départ du village des Houches. 

Le sentier qui grimpe rapidement est considéré comme pas très intéressant par de nombreux randonneurs. 

En effet, tu slalomes sous le télécabine du Prarion, rien de bien palpitant.

C’est pour cette raison que de nombreux marcheurs choisissent l’option du télécabine du Prarion ou du téléphérique de Bellevue pour accéder au GR en évitant cette portion.

Dans les faits, c’est toi qui choisis, moi j’ai suivi le conseil de mon frangin et de ma belle soeur… téléphérique de Bellevue pour nous!

Pour information, peu importe la remontée mécanique choisie, le tarif est de 15€/personne pour un aller.

Le télécabine du Prarion est ouvert tous les jours de 9h30 à 17h et se situe à côté du parking spécial TMB des Houches.

Ce télécabine permet de reprendre le TMB classique en 20 minutes (possibilité aussi de la variante).

Le seul inconvénient, c’est son horaire pas très matinal, car 9h30 c’est un peu tard pour un départ à l’aube.

Le téléphérique de Bellevue est ouvert tous les jours de 7h45 à 17h30. 

Il est donc facile de partir tôt grâce à cette remontée.

Ce télécabine permet de commencer le TMB par une belle variante via le col du Tricot.

4-Etape 1 TMB: 22 kms et 7h30 de Marche

La 1ère étape du TMB commence, donc pour ma part, par un petit voyage dans le téléphérique de Bellevue, autour de 8h du matin.

Une fois arrivée en haut, nous observons les conditions météo annoncées pour la semaine.

On annonce de la neige le lendemain à partir de 1800 mètres d’altitude, en plein mois d’Août, tout va bien 😉

Puis nous prenons le chemin de la variante. Nous atteignons après une petite heure, un pont suspendu au dessus d’une rivière/cascade.

A partir de ce point, le sentier va grimper fort dans un premier temps jusqu’à un plateau fleuri.

Puis l’ascension se poursuit mais la pente est un peu plus douce pour arriver au col du Tricot.

C’est un magnifique point de vue, on a eu de la chance de le voir dégager. Car quelques minutes plus tard, la vue était totalement embrumée. Et la pluie a commencé à tomber lorsque nous étions dans la descente.

Après avoir terminer cette descente en lacets, la pluie commence à être vraiment trop forte pour poursuivre.

C’est le moment de trouver un abri, pour pouvoir grignoter un morceau…

A notre grande surprise, nous arrivons au refuge du Miage, situé dans le hameau des chalets du Miage.

Ce refuge va nous permettre de sécher nos couches mouillées, de prendre un bon repas chaud et de repartir, sous une pluie beaucoup plus fine.

La suite de la journée se poursuit par une descente interminable vers les Contamines, d’abord à travers la forêt puis sur un grand sentier de graviers…

On traverse ce village et on longe la rivière vers Notre Dame de la Gorge (petite église).

C’est ensuite une nouvelle ascension qui nous attends vers le Refuge de la Balme.

En effet, la première partie sous la forêt est un peu difficile au départ, mais ensuite le paysage menant au refuge est incroyable!

5- Refuge de la Balme et Bivouac:

Il est possible de passer la nuit au refuge de la Balme (50€ pour nuit en dortoir, diner et petit dej) et de bivouaquer sur l’aire destiné à cet effet.

Si tu bivouaques, les douches sont disponibles mais à 7€/personne.

Par contre tu as accès à des wc publics et à un point d’eau pour te ravitailler.

Si tu souhaites prendre le repas du soir, saches qu’il est assez cher 28€/personne. Celui ci comprenait, une soupe maison, des pâtes à la carbonara, un bout de fromage et une pomme.

Quoi qu’il arrive, que ce soit pour une place en dortoir ou juste pour manger le soir, je te conseille de réserver ta place à l’avance. Car en Juillet et Août, les places sont vites complètes.

Avec le recul, je me dis qu’on a bien fait de prendre le repas sur place. Car il faisait froid et humide ce jour là, ça nous a permis de nous réchauffer et de nous reposer. Mais c’est vrai que le repas reste cher pour ce que c’est!

Etape 2 TMB: Refuge de la Balme – Les Mottets