Article précédent: Top des activités à faire à Dakhla au Maroc!

Pourquoi débuter le kitesurf à Dakhla au Maroc?

Pourquoi débuter le kitesurf à Dakhla au Maroc?

Si toi aussi, tu as dans un petit coin de ta tête, le désir de débuter le kitesurf un jour. Je te conseille de lire cet article jusqu’au bout. Car c’était exactement mon cas, avant mon expérience en Décembre 2020 à Dakhla au Maroc. Alors pourquoi débuter le kitesurf à Dakhla au Maroc?

Durée de séjour pour débuter en kitesurf?

Cela faisait des années que l’idée d’un stage de kitesurf me trottait dans la tête. Seulement, je n’avais pas eu l’opportunité jusqu’ici de me consacrer à ce sport. Et j’avais cru comprendre, que pour débuter il ne fallait pas quelques heures par ci par là, mais minimum 3/4 jours pour bien démarrer. Finalement est-ce la bonne stratégie?

Déterminer un spot de kitesurf pour débutant?

Une fois la semaine de vacances calée, il a fallu définir le spot. Et mon instinct m’a poussé vers Dakhla,  puisque j’avais déjà visiter le Maroc auparavant. Et  j’avais entendu dire que cette ville était la Mecque du kitesurf. Après quelques recherches, j’ai compris que le spot de Dakhla était reconnu pour les débutants, grâce à une lagune ou tu as quasiment tout le temps pied. Mais quand est il réellement?

Saison du kitesurf, quid du vent à Dakhla?

Aussi fais attention à la saison de kitesurf qui est à privilégier, ce qui n’était pas mon cas! En effet, je suis venue à Dakhla, totalement au dernier moment. Car je devais dans un premier temps effectuer une semaine de ski dans les Alpes. J’ai donc du trouver une alternative un peu à la dernière minute et dans les conditions sanitaires du moment, le casse tête. Donc attention à la saisonnalité pour le vent notamment…

Débuter le kitesurf avec une école ou par l’intermédiaire d’un camp tout compris?

Ensuite, je voulais que mon apprentissage se fasse dans de bonnes conditions, avec un moniteur certifié et dans une sécurité maximale. J’ai pour cela contacter la seule école de kite de Dakhla affilié IKO. Mais, tu as d’autres solutions sur Dakhla avec les camps de kitesurf notamment. Quelles sont les avantages et les inconvénients de ces 2 formules ?

Mon retour d’expérience et mes sensations après 14 heures de cours

J’ai disposé de 14 heures de cours sur 4 jours, le stage a été assez intense aussi bien mentalement que physiquement. J’ai vraiment accroché et suis complètement tomber sous le charme de ce sport. C’est pour cela que je suis déjà en train de préparer ma future semaine de kite et cette fois ci, direction…

 

1-Durée du séjour pour débuter en kitesurf?

Pour cette question, mes prévisions se sont avérées justes. En effet, il n’est pas possible de prendre un cours de 2h de kitesurf en étant débutant et espérer, tirer des bords à la fin de cette période.

Pour les personnes qui n’ont jamais fait face à un sport de voile, il y a tout l’aspect technique à prendre en compte dans un premier temps. Savoir d’où le vent vient, comment se placer en fonction de lui…

Puis une fois, les caractéristiques environnementales, il y a une grosse partie sur l’approche du matériel, qui est conséquent. Casque, combi, harnais et gilet, jusque là rien de bien compliquer. Mais ensuite, on parle barre, lignes et voile. C’est ici que ça se corse, car il y a tout un protocole pour l’installation de ce matériel, à bien respecter, pour la sécurité de chacun.

Une fois que ces 3 étapes ont été aquises, théorie sur les conditions, s’équiper et installer le matériel. On a déjà épuiser plus d’une heure de cours… Je tiens à souligner que cette étape est extrêmement importante, pour comprendre ce qu’on fait et pour éviter les accidents. La navigation est donc encore bien loin…

 

La seconde heure je l’ai passée sur le sable, assise d’abord, puis en marchant avec ma barre. Ce n’est qu’à partir de la 3/4ème heure que je suis rentrée dans l’eau, mais sans planche. Et à la 7/8ème heure, le graal, première levée de fesses pour réaliser 200 mètres, en me demandant comment faire pour m’arrêter 😀

Donc si tu as suivi, avant de naviguer sur l’eau, il faut quelques heures de pratique. C’est pour cela que je conseille de prendre minimum 3/4 jours pour débuter en kitesurf.

Mais à mon avis, si tu peux partir sur 5/6 jours ce sera moins frustrant. Car c’est à ce moment là que tu commences à maitriser (et à kiffer au passage 😉 ) et à devenir de plus en plus autonome.

Concernant le nombre d’heures par jour, j’ai commencé par 4 heures au départ avec 2 sessions de 2 heures. C’est un bon rythme pour débuter progressivement et rapidement…

2-Déterminer un spot de kitesurf pour débutant?

Comme tu l’auras constaté dans le 1er paragraphe. Le début en kite surf se fait sur le sable pendant les 2/3 premières heures environ.

Il faut donc un spot assez grand pour pouvoir recevoir les débutants kitesurfeurs. Si c’est un spot proche de l’océan, ces conditions sont souvent parfaites à marée basse mais pas forcément à marrée haute.

C’est pour cela qu’il faut un spot avec une étendue de sable pour pouvoir évoluer dès le départ sans crainte de collision avec un autre débutant.

Ensuite, il faut privilégier, les étendues d’eaux qui sont souvent soumis au vent constant. Évites les endroits ou le vent est changeant, rafales à proscrire pour ta survie 😉 . La voile a besoin de constance pour tracter sans risques son pratiquant.

Enfin, l’idéal est de se trouver dans une zone ou l’eau reste peu profonde à perte de vue. Cela rassure tout le monde, le débutant qui s’initie et qui va pouvoir retrouver ses appuis facilement dans l’eau. Et le moniteur qui évitera de venir à sa rescousse toutes les 10 minutes.

Pour ces 3 conditions, plage à perte de vue, vent constant et eau peu profonde. Le spot de Dakhla est parfait pour débuter, que ce soit à marée haute ou marée basse, on peut kiter. Même si à marée haute, il y a plus d’espace pour tous les pratiquants.

 

Il existe d’autres endroits dans le Monde et en France qui retrouve ces 3 conditions: 

  • Kalpitiya au Sri Lanka
  • Djerba en Tunisie
  • Fuerteventura aux Canaries
  • Le Vauclin en Martinique
  • El Gouna en Egypte
  • Tibau do Sul au Bresil
  • Port Bacares en France
  • Port Camargue en France
  • Lac de Carcans en France
  • Plages de la Somme en France

J’en oublie certainement mais c’est un petit panel que j’ai pu réunir lors de mes recherches.

3-Saison du kitesurf, quid du vent à Dakhla?

C’est une composante importante à savoir avant de prévoir un séjour à Dakhla pour le kitesurf.

Le vent souffle presque 300 jours par an à Dakhla, autant dire que tu auras peu de (mal)chance d’avoir une semaine complète de pétole.

Néanmoins, il existe une saison ou tu es sur d’avoir du vent tous les jours. Cette dernière débute en Mars pour finir en Novembre. L’été en Juin, Juillet et Aout, ce sont les meilleures conditions, le vent est fort et constant.

Mon expérience s’est déroulé en Décembre, donc en dehors de cette saison. En général, j’essaie toujours de faire en sorte d’être dans les bonnes saisons pour mes différents voyages.

Mais comme tu l’auras compris plus tôt, cette préparation de voyage s’est faites complètement à l’arrache au dernier moment, pour remplacer un séjour au ski…

Malgré mon arrivée en Décembre pour 8 jours sur place, nous avons pu pratiquer le kitesurf pendant 4 jours. 

S’il n’y a pas de vent à Dakhla, ne t’inquiètes pas il y a d’autres activités possibles. Notamment le surf, avec de beaux spots.

4-Débuter le kitesurf avec une école ou par l'intermédiaire d'un camp tout compris?

Ici, je vais essayer d’être la plus transparente possible, pour t’aiguiller sur ton choix pour prendre des cours de kite.

Les camps de kitesurf:

Les camps de kitesurf à Dakhla se situent tous autour de la lagune, le spot le plus emprunté par les apprentis kitesurfeurs. Ils sont donc à environ 20/30 minutes du centre ville de Dakhla, en plein désert dans les dunes.

C’est donc dans un beau panorama que tu séjournes lors de ta semaine de vacances. Mais l’inconvénient est que tu ne peux pas te rendre en ville facilement. Il faut demander un transfert à ton camp pour l’aller et le retour…

Tous les camps proposent une formule tout compris, hébergement et pension complète. Cela permets de passer des vacances sans logistique pour la bouffe et en pensant uniquement à l’essentiel.

Tous les camps n’ont pas le même standing, que ce soit pour les hébergements, les repas et les cours de kite. Tu as des camps un peu roots et des camps hyper luxueux. Il y en a pour toutes les bourses.

Concernant, les cours de kitesurf, tu auras un moniteur pour 4, si tu prends des cours en groupe, à 2 en semi privé et seul en privé. Évidemment, les prix ne seront pas les mêmes, mais ta progression sera aussi différente.

La plupart des personnes qu’on a rencontré, nous ont fait part de leur expérience en camp pour les cours.

Les moniteurs ne sont pas toujours les meilleurs, souvent jeunes et inexpérimentés. Le matériel peut être usé. Ce qui peut être signe de difficulté pour un débutant. Les heures de cours sont décomptés avant même l’installation de la voile. Donc s’il faut 20 minutes pour marcher jusqu’au spot, cela fait parti des 2 heures de cours… En gros, on nous a souvent fait part de l’effet usine de kite pour certains camps. Ce qui n’est pas forcément le cas de tous.

Malgré tout, les avantages c’est que certains camps sont hyper proches des spots de kite. Il suffit parfois juste de faire quelques mètres. Une fois que tu es autonome en kite, cela peut être très intéressant, tu choisis dans la journée, le moment idéal pour kiter et tu y es en 5 minutes.

L’autre point positif, c’est l’ambiance d’un camp, un peu façon colo pour adultes. Le soir, tu as des espaces pour boire un verre, il y a souvent pas mal d’activités proposé (Yoga, soirée animées, sortie surf, …). C’est donc une belle expérience pour rencontrer du monde et partager de bons moments.

Dernier point, comme tu le verras sur le schéma ci dessous, tous les camps de kite se situent autour de la lagune de Dakhla. Et en pleine saison tu peux avoir plus de 500 kites sur ce plan d’eau, effet bouchonnée garantie et collisions fréquentes à prévoir…

Une école de kitesurf :

L’école de kitesurf ne se situe pas dans les dunes de Dakhla comme les camps. On va les retrouver en ville, donc les moniteurs viennent te chercher en voiture pour t’amener sur le spot du jour.

Donc l’avantage n°1, c’est qu’on change de spot régulièrement pour retrouver les meilleures conditions. Et en changeant comme cela, on gagne en expérience car les conditions sont différentes d’un lieu à un autre. Cela permets de progresser plus vite à mon sens. L’inconvénient est qu’on fait presque 1h de voiture par jour (aller et retour), mais cela permets aussi de découvrir la région.

Le second avantage est que le matériel est souvent bien meilleur. Les écoles brassent beaucoup moins de monde que les camps, le matos est donc bien mieux entretenu et renouvelé. Pour ma part, j’ai pu enfiler une combinaison intégrale avec laquelle, je n’ai pas eu froid une seule fois de tout le séjour, ce qui était vraiment appréciable.

Lorsque nous avons pris des cours mon conjoint et moi même, nous avions pris l’option semi privé. Nous étions donc que tous les 2 avec notre instructeur. La progression a été rapide selon moi et sans trop de blocages. 

Honnêtement, lorsqu’on pars à la journée à 2 plus le moniteur, on est aux petits soins. On peut lui poser toutes les questions nécessaires, il n’est là que pour nous. C’est beaucoup moins évident en camp.

Concernant les écoles de kite, il vaut mieux prendre un logement proche de leur école pour les transferts. Mais tu peux aussi prendre une formule en camp sans les cours de kite et passer par une école de kite extérieure qui vient te chercher tous les jours…

 

Conclusion:

Quoi qu’il en soit, si ton but est de progresser vite, je te conseille de prendre des cours en privé ou semi privé, que ce soit en camp ou en école extérieure. Effectivement, cela à un coût, mais les heures de cours sont plus prolifiques à mon sens.

Si tu es plutôt du genre à vouloir faire la fête, à consommer des activités externes et à faire plein de rencontres. Peut être que les camps sont plus adaptés à ton tempérament.

Par contre, si tu préfères être au calme, comme à la maison. Et que tu veux découvrir la ville de Dakhla et ses restaurants typiques. Mieux vaut partir sur un hébergement en ville, avec des cours de kite en école.

Voici d’ailleurs, l’adresse de la seule école de kitesurf certifié IKO à Dakhla : WhiteDunekiting.

Tu seras certifié en fin de séjour et tu pourras reprendre des cours dans une autre école IKO dans le Monde en reprenant de ton niveau validé.

Et pour info, ils ont aussi un hébergement au top, qui permet de s’organiser facilement pour les sorties: Kite House Dakhla.

5-Mon retour d'expérience après 14 heures de cours:

La première chose à retenir, c’est qu’à la fin de mon séjour à Dakhla et après ses 14 heures de cours. Ma seule obsession était de recommencer et de repartir sur un nouveau spot de kite pour mes futures vacances.

J’ai vraiment eu un coup de cœur pour ce sport, lorsque j’ai enfin réussi à naviguer. Cela m’a procuré une telle sensation de liberté, que je ne pouvais me satisfaire de ces quelques jours. J’avais et j’ai toujours besoin d’une suite à cette expérience.

A la fin des 14 heures de cours qui se sont déroulés sur 4 jours, j’étais quasiment autonome. Il me manquait juste la technique pour faire mes transitions. C’est à dire pour passer d’un bord droit vers le gauche, à part ça, j’étais capable d’être seule au milieu de la lagune sans problème. Ce sera donc à améliorer pour mon prochain séjour. 

Selon le moniteur une fois les transitions acquises, ensuite tu peux louer uniquement le matériel sans prendre de cours, pour évoluer seul sur le plan d’eau.

Concernant le prix, avec mon conjoint, nous avons déboursé 500€/personne pour 14 heures de cours en semi privé. Certes, c’est un prix conséquent, mais saches que ce n’est pas si cher en comparaison aux tarifs en France.

Voilà pour mon retour, ce sport est une superbe découverte, j’ai hâte d’y retourner. Et je pense avoir trouver mon prochain spot pour les vacances de Pâques, il s’agit de l’île de Djerba en Tunisie. Pour cette fois ci, nous serons en plein dans la saison pour le vent. Et j’espère pouvoir prendre quelques cours pour ensuite uniquement louer le matériel en autonomie…