Notre itinéraire qui suit, s’est dessiné par rapport à notre pied à terre à Alès, chez mes grands parents.

Nous avons donc décidé de faire la partie Sud du Gr 70.

Il tient aussi compte des hébergements qui pouvaient recevoir un âne. Puisque la nuit, il lui fallait un enclos pour qu’elle puisse brouter et être en liberté sans contraintes.

Dans tous les cas, si tu souhaites t’organiser pour le GR, je te conseille de te dégoter le topo guide qui te donnera toutes les infos détaillés pour le parcours (même si il est très bien balisé). Et tu auras aussi les hébergements de référencés et les zones de restauration (superette, point d’eau, restaurant…).

Sinon, il y a aussi une association du GR70 qui a crée une brochure pour se renseigner et disponible gratuitement ici.

Voici donc la carte de notre parcours :

La propriétaire de Sipora nous a déposé à la Station du Mont Lozère où nous avons pu débuter notre excursion directement avec notre ânesse. Elle est revenue nous chercher à Saint Jean du Gard, 6 jours plus tard.

Comment choisir son âne ?
Étape 1 : Station du Mont Lozère – Pont de Montvert
Étape 2 : Pont de Montvert – Mijavols
Étape 3 : Mijavols – Florac
Étape 4 : Florac – Cassagnas
Étape 5 : Cassagnas – Lébou
Etape 6 : Lébou – Saint Jean du Gard
Bilan: 6 jours sur le GR 70

En tout, nous avons parcouru environ 110 kms en 6 jours (sur la carte 87 kms, mais c’est l’itinéraire au plus court), soit une moyenne de 18 kms par jour.

Notre  Sipora, était une championne et ne nous a pas du tout ralenti. Mais ce n’était pas forcément la même constatation, avec les autres groupes accompagnés d’un âne.

En tout cas, si tu es inquiet pour les passages dans des chemins escarpés, aucune crainte. Les ânes passent partout, il faut les laisser faire, ou leur montrer le passage et le tour est joué.